Home
Compos
Joueurs
Blog
Voir Tous Les Articles
Image :
AmsterdamYeah
Analyse de l’opposition: l’Ajax 2020/21 avant la rencontre face au LOSC

Lille va affronter l’Ajax le 18 Février prochain pour le match aller des seizièmes de finale de l’Europa League. Les deux équipes sont premières de leurs championnats respectifs. Dans cet article, je vais vous présenter le plan de jeu de l’équipe néerlandaise puis je vais finir par leurs possibles faiblesses.

Structure générale

Sébastien Haller n’a pas été enregistré par l’Ajax pour l’Europa League (erreur du club). André Onana, qui est sur mon dispositif, ne sera également pas là en raison d’une suspension de 12 mois pour dopage.

Avec la vente de Quincy Promes et la possible absence d’Antony (à confirmer), on risque de voir Neres et Tadic sur les côtés, respectivement à droite et à gauche. Si Antony est là, ils seront disposés comme vus ci-dessus. Ce sera donc un 4-3-3 qui a souvent été utilisé par l’Ajax cette année, avec Tagliafico comme latéral gauche occupant la largeur pour permettre à l’ailier gauche de pouvoir demander dans l’interligne.

Gravenberch, Tadic, Tagliafico et Blind sont les joueurs les plus importants de ce dispositif et des joueurs à surveiller pour les lillois.

Analyse data de leur style de jeu

J’ai voulu m’attarder sur le nombre de passes et le nombre de centres réalisés par l’Ajax pour voir si ils aimaient garder la possession et si ils centrent plus que la moyenne.

L’Ajax aime avoir le ballon en Champions League, malgré des adversaires tels que Liverpool ou l’Atalanta cette saison. Ils centrent également de façon importante et cela est donc à surveiller. En particulier les centres d’Antony dans des positions excentrées. L’absence d’Haller sera un vrai problème pour l’Ajax pour être efficace dans ce domaine cependant.

Analyse data coups de pied arrêtés

Avant d’interpréter le graphique ci-dessous, je vais vous parler des statistiques que j’ai utilisées grâce au site Fbref. Vous pouvez voir écrit quatre intitulés différents. Tout d’abord,  SCA signifie shot-creating actions donc cela désigne les actions menant à un tir. Ensuite, vous voyez les intitulés ‘live’, 'pass dead' puis ‘for’ ou ‘against’ (je ne vous ferai pas l’affront de vous dire ce que ces deux derniers termes signifient). Pour les deux premiers termes en revanche, ils permettent de séparer les actions amenant un tir en deux catégories: les coups de pied arrêtés et les occasions créées dans le jeu.

Grâce à ces stats, on peut voir que l 'Ajax a du mal sur coups de pied arrêtés (que ce soit offensif ou défensif), ce qui est principalement dû à leur manque de taille. L’absence d’Haller sera également un problème dans ce domaine. Ils ne se sont pratiquement pas créés d’occasions dans ce domaine mais en ont concédé plus d’une depuis le début de leur campagne européenne.

Principes avec ballon

Lorsque les centraux de l’Ajax ont le ballon, Gravenberch descend souvent pour former une défense à trois à la relance. Cela permet d’ouvrir plus de lignes de passe entre les milieux axiaux et les milieux excentrés contre un 4-4-2, ce que Lille utilise le plus souvent lorsqu’ils n’ont pas le ballon. Les lillois devront donc faire attention à bien fermer cette relation en coulissant rapidement lorsque le ballon change de côté. Je m’inquiète peu sur cet aspect car Lille le fait généralement très bien.

Ensuite, il est possible de presser l’Ajax très haut mais cela me paraît peu utile car ils maîtrisent très bien les rotations dans la première phase pour ouvrir des espaces au milieu. On peut voir que le défenseur central droit et le milieu droit interchangent sur la photo ci-dessus. Cela désoriente le bloc de Liverpool, on peut voir Firmino être au marquage sur personne et le défenseur central droit peut donc recevoir le ballon et avoir le temps de se retourner et penser à sa prochaine action.

L’Ajax forme un 3-2-5 ou un 3-1-6 en situation offensive. Le 3-2-5 est cependant privilégié en Europe pour plus de protection défensive au milieu du terrain en cas de perte de balle. Antony et Tagliafico sont ceux qui élargissent le terrain au maximum. Klaasen, Tadic et Haller sont plus au centre et combinent dans les petits espaces avant de trouver les excentrés. Ici, ce sera probablement Neres et Tadic ou Tadic et Traoré.

Principes sans ballon

En phase défensive, l’Ajax forme un 4-2-3-1 avec les milieux de terrain qui opèrent un marquage individuel qui peut être facilement exploité par l’adversaire (nous y reviendrons). Le pressing de l’Ajax reste médian en Ligue des Champions mais cela est également dû aux équipes qu’ils ont eu à affronter (Liverpool et l’Atalanta). Cependant, ils ne sont que très peu avec un bloc organisé car ils aiment presser le porteur de balle assez haut, ce qui veut dire que celui qui est le plus près du porteur de balle le presse immédiatement, quitte à casser la structure défensive. Cela peut les rendre vulnérable, surtout quand les latéraux pressent le milieu excentré adverse.

Comment les battre?

Ils laissent beaucoup d’espaces dans leur dos qui peuvent facilement être exploités par Lille. Liverpool l’a déjà exploité et cette saison et plusieurs équipes d’Eredivisie ne pouvaient pas capitaliser dessus en raison de mauvais choix devant le but. On peut voir deux exemples ci-dessous où le bloc de l’Ajax est totalement dépassé. C’est quelque chose que Lille pourrait exploiter sans souci.

Nous en avons déjà parlé, l’Ajax est capable de ressortir le ballon très proprement sous pression, ce qui peut créer de l’espace à exploiter pour eux plus haut sur le terrain. C’est donc pour cela que j’adopterai une approche défensive plus conservatrice avec un bloc médian, comme Liverpool l’a fait. Les Reds se sont d’ailleurs créés deux occasions comme ça. Ils ont opéré de différentes manières. Soit ils fermaient l’intérieur avec l’accès au numéro six adverse fermé par le buteur pour forcer le jeu à l’extérieur et récupérer le ballon de Blind qui voulait jouer au sol vers son latéral ou alors ils fermaient l’extérieur pour renforcer la densité à l’intérieur une fois que le ballon parvenait à un joueur de l’Ajax entre les lignes.

Le pressing individuel des milieux de terrain de l’Ajax peut être facilement exploité par des contre-mouvements comme vu ci-contre. Daley Blind qui jouait en tant que 6, c’est-à-dire milieu récupérateur devant la défense, avait pour instruction de suivre le joueur dans sa zone s' il demandait la balle plus bas sur le terrain. Ceci permettrait alors de déclencher des contre-mouvements avec des joueurs demandant dans les espaces laissés vacants par Blind. Manchester United l’a très bien fait contre Leeds cette saison par exemple.

Conclusion

Cette équipe de l’Ajax, dangereuse offensivement, a certaines faiblesses défensives que Lille pourrait très bien exploiter. Lille a perdu deux fois contre eux l’année dernière, encaissant trois de leurs cinq buts par Quincy Promes et Hakim Ziyech, deux attaquants qui sont partis de l’Ajax depuis. Lille a également une plus grand expérience européenne cette année comme nous avons pu le voir face au Milan cette année par exemple.