Home
Compos
Joueurs
Blog
Voir Tous Les Articles
Image :
Chris Liverani, Unsplash
Ce que les DATA nous enseigne sur la L1 à J10

Tour d'horizon du style de jeu de toutes les équipes de L1 grâce aux stats avancées wyscout. Possession, construction, pressing, courses, jeu long, centres, pertes de balles, efficacité, on vous dit tout.

Possession

Incroyable mais vrai, seulement six équipes de L1 ont en moyenne la possession depuis 10 journées.

A l'inverse, Montpellier, Nantes, Reims et Lorient ont pour projet de jeu d'abandonner le ballon à l'adversaire pour les piéger en contre.

Pressing

La L1 est un championnat paresseux en termes de pressing. Ici le PPDA (nombres de passes accordées à l'adversaire en phase de possession) montre bien l'écart entre les meilleures équipes du championnat en la matière, et les meilleures équipes européennes.

En queue de classement les équipes qui ne forcent (presque) jamais les pertes de balles adversaires.

Passes clés

Les passes clés sont des passes qui offrent des occasions de buts.Brest est donc la 2e équipe de L1 en termes de créativité par la passe.

De l'autre côté du classement on a donc Marseille qui a fait la prouesse de ne réaliser que 14 passes clés depuis le début de saison. Soit 1,43/match, quand Paris est à 7,27/match.

Réussir à entrer dans la surface adverse

Paris, Lyon et Monaco sont les trois équipes à faire le plus touches dans la surface adverse.A noter la bonne position d'Angers, qui en dépit d'une faible possession, arrive tactiquement à trouver le chemin de la surface adverse.

En queue de classement on retrouve nos cadors Marseille et Bordeaux qui sont en moyenne à 10 touches dans la surface adverse quand Brest est à 18,41.

Centres

A ce jeu, personne ne peut regarder Rudi Garcia dans les yeux, son équipe est une sérial centreuse. En revanche quand on cherche des taux acceptables de réussite, seuls Brest, Paris et Bordeaux sortent du lot. Centrer efficacement n'est pas donné à tout le monde.

En queue de classement on trouve avec Nice, Sainté, Dijon et Lille qui ont un taux de réussite de leurs centres famélique.

Tirs cadrés

Paris, Reims, Nimes et Montpellier font partie des équipes qui cadrent le plus leurs tirs. Mais une fois de plus, ce taux est assez faible à l'échelle européenne.Paris, premier en France, n'est que 20e du BIG 5.

De l'autre côté du classement des tirs cadrés on retrouve à nouveau Marseille (29,2%), accompagné de Rennes et Monaco qui cadrent très peu également.

Dribbles et 1c1

Metz est l'équipe qui tente le plus de 1v1, stratégie étrange car elle est seulement 15e du championnat en taux de réussite.A l'inverse, Nantes a basé tout son jeu sur le renversement vers des ailiers à l'aise dans le domaine (Simon, Blas, Coco), ça fonctionne.

Jeu long

Le jeu long a mauvaise publicité, car il est souvent un aveu d'impuissance. Mais quand on a d'excellents relanceurs il peut être létal. Liverpool avec Van Dijk est la 7e équipe des 5 grand championnats à en user. La première étant Strasbourg, leader européen incontesté.

Et quand on regarde les % de réussite on comprend vite les équipes qui voient le jeu long comme un choix tactique cohérent (Strasbourg, Monaco, Montpellier), et ceux qui balancent pour se débarrasser de la balle (Nimes, Metz, Lorient).

Faire progresser le jeu par la passe

Les équipes qui réussissent à faire progresser le bloc par la passe sont étrangement les équipes qu'on aime le plus regarder une fois le weekend venu. Mentions pour les "petits" Lens, Strasbourg et Brest.

Courses progressives

Parmi les équipes qui font progresser le jeu par les courses on trouve en tête du classement Nice, qui de part son bloc éclaté offre des boulevards à l'adversaire certes, mais leur permettent de se procurer des espaces gagnés par la course.

xG

Lyon est leader du championnat devant Paris en xG, et sous-performe complètement avec seulement 17 buts pour 23,65 xG. A l'inverse Rennes et Lille surperforment de 3 buts.

En queue de classement on trouve évidemment Dijon (sous-performe de 3 buts), et les cadors offensifs Bordeaux et Marseille.

xGA

Pire attaque de L1, Dijon rafle tout les trophées en étant également la pire défense en xGA. Brest de son côté "aurait dû" prendre seulement 16 buts et en encaisse 22 buts. Le début de saison poussif de Larsonneur n'y est pas étranger. Même constat pour Angers.

Meilleure défense de L1 avec 5,61 xGA, Lens a pourtant encaissé 14 buts. De même Rennes et Monaco encaissent beaucoup trop de buts par rapport aux occasions subies. A l'inverse Navas et Maignan ont "sauvé" quelques buts à leurs équipes.

Pertes de balles

Parmi les leaders en la matière on trouve :- Metz qui tente beaucoup de dribbles infructueux- Brest qui prend beaucoup de risques à la relance- Marseille punit par sa lacunaire animation offensive- Lorient et Nimes qui jettent les ballons devant.

Parmi ceux qui prennent soin du cuir on trouve :
- Paris et sa grosse qualité technique
- Lens et Rennes qui jouissent d'une bonne animation offensive
- Nice qui évite le coeur du jeu et donc les passes à risque pour progresser
- Bordeaux et ses passes latérales