Home
Compos
Joueurs
Blog
Voir Tous Les Articles
Image :
L'Equipe
Nouvelle Recrue : Michael Cuisance

Michael Cuisance vient de signer à l’OM et suscite beaucoup d’espoirs. Viendra-t-il dépoussiérer un milieu marseillais atone et sans idées ? Permettra-t-il à l’OM d’animer son attaque ? On essaye de vous répondre avec une analyse data.

Son poste

Cuisance est un 8 avec un profil box-to-box. Un peu façon Renato Sanches ou VDB. Il évolue assez haut sur le terrain, et occupe de préférence le half-space droit pour s’ouvrir des angles de passes de sa patte gauche.

Son jeu

Cuisance a faim d’espace. Il veut les avaler, que ce soit par la course ou la passe, il regarde toujours vers l’avant, et désire gagner des mètres pour fondre sur le but adverse, quitte à parfois se précipiter alors que l’action était encore en phase de construction. Il veut être dangereux, éliminer comme l’attestent ces stats :

  • 6,73 dribbles/match mais 44% de réussite (Sanson c’est 3,79 et 52%)
  • 2,69 passes qui cassent une ligne/match avec 27% de réussite (Sanson : 0,67 et 29%…)
  • 7,33 passes en profondeur contre 3,44 pour MS

Ce qui impressionne c’est son courage, son mental. Il désire tout le temps, partout avoir le ballon, et donc offre systématiquement des solutions de passes à ses coéquipiers.
Pour preuve, il tourne à 38 passes réceptionnées/match quand Sanson est à 24.

Ses défauts

Sa conduite de balle est perfectible, il n’est pas très rapide, est très impatient dans son jeu, et à l’inverse il a parfois tendance à tergiverser et fermer les solutions quand il se retrouve en fin de rush.

Quelle intégration pour l’OM ?

S’il ne peut faire que du bien dans ce milieu atone et moribond, il ne faut pas attendre à ce qu’il révolutionne le jeu de Marseille. On parle d’un gamin de 21 ans, qui n’a joué que 13 matchs la saison dernière pour 602min en cumulé.

Patience donc.