Home
Compos
Joueurs
Blog
Voir Tous Les Articles
Image :
Que fallait-il retenir du match Leipzig - Liverpool ?

En parallèle de l'opposition entre le PSG et le FC Barcelone, un autre match tout aussi prometteur se déroulait chez nos voisins allemands opposant Leipzig à Liverpool.

Pour celles et ceux ayant préféré regarder le triplé de Kylian Mbappé, voici quelques points que l'on pouvait retenir de la seconde rencontre. 

Concernant les XI de départ, Nagelsmann choisit d'aligner un 3-1-4-2 :

Et Liverpool joue dans son habituel 4-3-3 :

Le gros pressing Allemand en début de partie

Pendant la première demi-heure, les joueurs de Nageslmann ont montré un pressing très agressif gênant beaucoup les relances courtes des Reds. Nkunku et Olmo étant chargés d'empêcher la relance des deux centraux. Haidara au marquage de Wijnaldum et Sabitzer à celui de Thiago. Enfin Angeliño et Adams, chargés de sortir rapidement sur les deux latéraux (respectivement Alexander-Arnold et Robertson).

Puis au fil de la partie, l'efficacité du pressing a lentement diminué, d'une part grâce à l'adaptation de Liverpool via les décrochages de Wijnaldum entre les deux centraux, et d'autre part dû à une baisse d'intensité mise par les Allemands. 

Les circuits de passes de Leipzig

Avec le ballon, Leipzig a affiché la volonté de ressortir proprement face au pressing de Liverpool. Voici, entre autres, les schémas de passes identifiés à la relance coté RBL (spoiler alerte : c'est soyeux).

Puis plus haut sur le terrain, Leipzig montre également sa capacité à trouver ses joueurs entres les lignes comme sur cette action où, en deux passes, les joueurs arrivent  à éliminer 4 joueurs (voir 5 avec Robertson).

L'action aboutira d'ailleurs sur un poteau d'Olmo après un bon centre d'Angeliño.

L'exploitation des erreurs par Liverpool

Malheureusement en voulant relancer "trop" proprement, le RB Leipzig s'est parfois mis dans des situations délicates face au bloc de Liverpool, et en perdant la balle assez bas sur le terrain, les Allemands ont parfois "offert" des situations dangereuses à Liverpool, chirurgical pour se projeter très rapidement vers l'avant à la récupération du ballon :

Et c'est finalement sur une erreur de ce type que Leipzig se fait punir et encaisse le premier but de la partie. 

Leipzig peut nourrir des regrets

Outre les deux buts presque "donnés" à Liverpool, Leipzig pourra regretter cette défaite, tant l'équipe a eu des occasions d'ouvrir puis de revenir au score (1,8xG pour Liverpool vs 1,4 pour Leipzig selon Fbref). Mais le Rasenballsport hier soir a beaucoup pêché dans la finition et pour cause, hier dans son XI de départ, Julian Nagelsmann n'a pas aligné de véritable "9" (Nkunku et Olmo occupant le front de l'attaque). Les rentrées en fin de match de Hwang Hee Chan et Poulsen n'ont d'ailleurs en rien corrigé cette carence :

Pour conclure, Leipzig, malgré de l'ambition et de très bonnes intentions à la fois dans son pressing mais également dans l'utilisation du ballon s'est heurté d'une part au bloc de Liverpool qui a su exploiter au mieux les erreurs de relance et les pertes de balles relativement basses des joueurs Allemands mais également à la limite de son effectif dépourvu de 9 au niveau du reste de l'effectif.