Home
Compos
Joueurs
Blog
Voir Tous Les Articles
Image :
United va-t-il perdre le titre sur coups de pied arrêtés ?

Cette saison, Manchester United a pu se hisser au deuxième rang du classement de Premier League derrière leur voisin Cityzens. Les Red Devils étaient même premiers ces dernières semaines mais ils ont finalement cédé leur première place face à Sheffield United. Ce match fut marqué par deux buts sur coups de pied arrêtés, ce qui nous amène au sujet du jour.

30% des buts concédés par Manchester United proviennent de coups de pied arrêtés tandis qu’ils n’ont marqué que 13% de leurs buts sur ces mêmes situations.Sortis de la demi-finale de la Cup par Manchester City sur CPA, ils viennent de céder la première place à leurs rivaux Cityzens pour cette même raison.

Tout d’abord, essayons de comprendre la configuration adoptée par United sur ces phases de jeu. Les Red Devils utilisent un mélange de marquage de zone et individuel, comme la plupart des équipes en Europe, avec le buteur et le milieu de terrain avancé au premier poteau. Parfois, il y a un troisième homme dans cette zone lorsque Anthony Martial et Edinson Cavani jouent ensemble. Ceci est vu ci-dessous.

La raison pour laquelle Martial et Bruno Fernandes sont les premiers joueurs de Manchester United sur la trajectoire est que le premier homme sera inévitablement battu par le tireur de corner, donc il n’est pas nécessaire d’avoir un joueur de plus d’1m80 (c’est-à-dire Cavani ou Luke Shaw) au lieu de Martial ou Fernandes. Malheureusement, cela a déjà coûté plusieurs fois à United comme face à West Ham United, ce qui est illustré ci-dessous avec Martial étant trop petit pour obtenir le ballon. 

Lorsque vous utilisez le marquage de zone, vous avez besoin d’un de vos trois plus grands joueurs au milieu des six mètres et d’un autre au deuxième poteau. Vous avez généralement besoin d’un grand au premier poteau également, mais Manchester United a décidé d’avoir deux de leurs plus grands joueurs au milieu. Lorsque vous ajoutez Victor Lindelöf à Scott Mctominay et Harry Maguire qui sont déjà dans la zone du milieu, vous pouvez vous demander pourquoi Mctominay (ou Lindelöf) n’est pas au premier poteau pour empêcher la situation décrite ci-dessus de se produire. Vous pourriez affirmer que le marquage de zone est le problème, mais la plupart des équipes actuelles utilisent un mélange de zone et d’individuel, comme United. Le Liverpool de Rafael Benítez utilisait le marquage de zone lors de la défense des corners et cela a suscité beaucoup de débats. Dans la majorité des cas, il a été démontré que le marquage de zone était plus efficace que le marquage d’homme à homme. Ceci est illustré ci-dessous. 

D’après Benitez, toutes les autres équipes de la Premier League à l’époque utilisaient le marquage individuel et leurs chiffres ne montrent pas que ce type de marquage est meilleur que celui de zone. Et dans la majorité des cas, il s’avère pire. Durant sa période, Liverpool était classé systématiquement dans le top 4 des équipes concédant le moins sur coups de pied arrêtés. A titre de comparaison, le tableau montre aussi Liverpool la saison suivant la fin de l’ère Benitez, lorsque l’équipe est repassée au marquage individuel, ils ont encaissé le même nombre de buts que dans la plus mauvaise saison statistique de Benitez.

Rafa Benitez a également déclaré que le système ne devrait pas nécessairement être blâmé lorsque l’on encaisse des buts sur des coups de pied arrêtés car cela dépendra souvent de la détermination, de la concentration et de la domination aérienne des joueurs au moment de ces situations.

Cela constitue donc mon prochain point. Même s’il s’est avéré plus efficace, le marquage de zone supprimera quelque chose d’extrêmement important dans la défense des coups de pied arrêtés: le manque de prise de responsabilité. Si vous marquez une zone au lieu d’un homme, vous pouvez rapidement être distrait par un manque de concentration: c’est le manque de responsabilité, souligné hier par Maguire contre City. United était en supériorité numérique dans la surface mais malgré cette supériorité numérique, ils ont concédé et Maguire a été le principal coupable pour moi. On le voit perdre sa concentration, ce qui l’empêchait de dégager le ballon.

Un des joueurs de Manchester United se trouvant sur la zone jaune se doit de dégager le ballon avant Maguire mais cette erreur pouvait être facilement corrigée par Maguire si ce dernier n’avait pas décidé de se tenir tout droit au lieu de défendre la surface en étant sus ses appuis pour être réactif. Ce manque de réactivité a coûté très cher à son équipe.

Mais cette prise de responsabilité est souvent travaillée après quelques mois et le staff technique travaille probablement sur ces situations car le positionnement des joueurs est presque toujours le même, comme évoqué précédemment. Pourquoi n’ont-ils donc pas encore travaillé sur cette prise de responsabilité? Je n’en sais rien. Un autre cas d’absence de prise de responsabilité est décrit ci-dessous, lorsque United jouait contre West Ham. Declan Rice bat Martial au premier poteau tandis qu’Alex Telles et Pogba ne défendent pas leurs zones et laissent Tomáš Souček seul au second poteau.

Contre le Paris Saint-Germain au match retour de la phase de groupe, Martial et Mctominay n’avaient pas couvert la zone qu’ils auraient dû couvrir au moment du tir suivant la récupération du deuxième ballon, ce qui a provoqué le second but parisien.

Pour finir, contre Southampton, Jan Bednarek a battu les joueurs de United au premier poteau pour marquer car il y avait un déficit de taille de la part des joueurs de United dans cette même zone.

Le dernier coupable se trouve être David De Gea. Le portier espagnol s’est fait une réputation grâce à ses prouesses sur la ligne mais son jeu aérien et plus particulièrement ses sorties laissent à désirer. Contre Sheffield United, le portier espagnol ne s’impose pas lors de sa sortie et Kean Bryan en profite pour marquer. On peut également voir Fernandes désintéressé par le ballon car il sait qu’il ne l’aura pas.

Comme nous venons de le voir, Manchester United n’a toujours pas réglé ses problèmes sur coups pied arrêtés défensifs malgré plus de deux ans sous Ole Gunnar Solskjær. Et ce n’est pas forcément mieux en ce qui concerne les coups de pied arrêtés offensifs.

Comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, Manchester United se trouve dans les cinq derniers pour la proportion de buts provenant de coups de pied arrêtés malgré qu’il soit neuvième pour la proportion de chances créées sur coups de pied arrêtés, qui se mesurent grâce aux SCA (shot-creating actions).

Maguire est à 32 tirs en 30 matchs avec United cette saison. Le défenseur le plus cher de l’histoire est la cible numéro une de United sur les coups de pied arrêtés mais il n’a marqué que deux fois cette année. Cependant, lorsque l’on compare Maguire avec son partenaire de défense Victor Lindelöf, on remarque que le Suédois a marqué un but de moins que l’anglais cette année alors qu’il a tiré seulement six fois au but.

L’anglais est le plus souvent recherché au second poteau, où il peut faire jouer son jeu aérien pour reprendre le ballon lorsqu’il redescend. Cependant, ses têtes sont souvent imprécises comme celle que l’on peut voir ci-dessous contre Arsenal, un match où il a pu tirer quatre fois au but; sans succès.

Les Red Devils ont des axes de progression certains dans leur jeu mais ils se doivent également d’améliorer leur rendement sur phases arrêtées s' ils veulent continuer de lutter pour le titre.